MON GRIMOIRE Index du Forum
MON GRIMOIRE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
définition de la magie rouge

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MON GRIMOIRE Index du Forum -> Sciences Occulte -> -> La Rouge
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Enegelis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 18 Déc - 21:40 (2008)    Sujet du message: définition de la magie rouge Répondre en citant

La Magie Rouge

La magie rouge n'est pas une magie à part entière ; on ne la rencontre qu'associée à une rituélie le plus souvent issue de la magie cérémonielle. La magie du sang n'est, en fait, qu'un apport d'énergie dans un contexte rituel, même si certains rites ne peuvent (en apparence) être effectués
sans elle. Sa fonction, tout en étant importante, reste cependant econdaire par rapport à la rituélie employée. Il est nécessaire de connaître, à ce propos, l'opinion de la tradition sur le sang, ce qui aidera à comprendre les diverses variantes de la magie rouge, variantes dont nous étudierons en détail les méthodes et les rituels. Le sang, ce liquide vital doué de très étranges propriétés en relation avec celles de l'eau et
quelques rites de la magie lunaire, a fait l'objet de commentaires discrets dans toutes les traditions. A titre d'exemple, voici ce qu'en dit la Bible, Bible de Jérusalem, Editions du Cerf.
Genèse 9 : 4 et 9 : 5
«Seulement vous ne mangerez pas la chair avec son âme, c'est-à-dire le sang. mais je demanderai compte du sang de chacun d'entre vous. J'en demanderai compte à tous les animaux et à l'homme, aux hommes entre eux, je demanderai compte de l'âme de l'homme.»
Deutéronome 12 : 13
«Garde-toi seulement de manger le sang, car le sang, c'est l'âme, et tu ne dois pas manger le sang avec la chair. »
Dans la tradition hébraïque, le sang est assimilé à l'âme ; dans d'autres croyances, le sang est la vie ou le réceptacle de l'étincelle divine qui habite l'homme. Simple question de vocabulaire, car la quasi totalité des traditions convergent. Le liquide nourricier a la réputation, quand il
s'épanche, d'attirer irrésistiblement soit les puissances innommables qui résident dans le Chéol, soit les larves grouillantes qui peuplent le bas astral ou plus dangereusement les morts. Le texte de Tony Faivre sur les vampires est sur ce point très précis (Les vampires, Tony Faivre, Editions
Le Terrain vague, Paris 1962, page 27). La croyance qu'un corps mort peut désirer ardemment le sang d'une vivante est un thème courant
chez les auteurs grecs. Euripide représente Achille dans une armure dorée, debout sur sa tombe et apaisé par le sacrifice d'une jeune vierge dont il boit le sang. C'est aussi du sang, mais d'une brebis cette fois, que boivent avidement les ombres consultées dans L'Odyssée. A Corinthe, les
enfants de Médéa avaient, dit-on, coutume après leur mort de tuer des nourrissons. Strabo, Pausanias et Aellian racontent l'histoire de Temesa : le "démon" d'un compagnon de L'Odyssée tourmentait après sa mort la population de cette ville ; la pythie consultée déclara qu'il fallait offrir une fois l'an au héros la plus belle vierge de la cité... ( ce qui n'était pas un encouragement à la chasteté)

L'étude des mythes et des rites sanglants conduit tout naturellement à aborder le thème du vampirisme qui lui aussi appartient à la tradition magique. Le vampirisme n'est pas ce que la vulgarisation et le cinéma en ont fait. Le vampirisme est une opération magique qui s'exprime généralement sous deux formes. A un stade élémentaire, c'est une sorte de messe rouge, opération nécromancienne qui vise à appeler un "mort" en lui offrant durant de brefs instants le magnétisme vital, issu du crifice d'un animal ou d'un être humain. C'est l'épisode d'Ulysse dans L'Odyssée rappelant d'entre les morts le fantôme de Tirésias pour l'interroger. Cette cérémonie n'est en fait qu'un rituel de nécromancie amélioré. Un grand nombre de bricoleurs de l'occulte passent leurs soirées de nos jours, à effectuer cette sorte de cérémonie dans les cimetières. Ces pseudo messes rouges dont ils se glorifient (!) ne donnent que des résultats très imparfaits et les risques encourus par ces modernes nécromanciens
sont disproportionnés avec les bénéfices espérés, quand il y en a. A un niveau plus élevé et surtout plus sophistiqué, le vampirisme est une pération rituelle destinée non pas à une simple évocation nécromancienne, mais à la création d'une chaîne vampirique, dont l'opérateur fait partie ! Bien que méconnus, ces rituels de vampires existent ; on en trouve quelques exemplaires soigneusement camouflés, sous une apparence banale dans de rares bibliothèques. Le but ultime pour l'opérateur travaillant à partir de ces textes, est de devenir lui-même vampire, c'est-à-dire d'acquérir l'immortalité ou du moins une existence anormalement longue. Seulement le rituel ne suffit pas, une minutieuse préparation au niveau du mode de vie est nécessaire : le vampirisme n'est pas donné à tout le monde, il y a des prédispositions que nous étudierons en même temps que certains rituels. Dans ce cours introductif, nous nous contenterons de faire un très large tour d'horizon des diverses magies. Chacune d'entre elles, même les moins connues, seront étudiées avec leurs applications. Il est important d'avoir une vue d'ensemble de cet immense champ d'action qu'est la magie. L'homme du XXe siècle n'a qu'une idée très vague de ce qu'est réellement la magie. Il
n'existe pas, ou presque pas, de documentation sur ce sujet dans la littérature moderne, il est même des sujets passés totalement sous silence. La raison en est simple, ces sujets appartiennent pour la plupart à la tradition orale et font partie de la véritable tradition. L'étudiant ne doit jamais ni s'impatienter, ni désespérer. Pour en revenir à la magie rouge et au vampirisme, les rituels traitant de cet aspect particulier des
sciences "discrètes" ainsi que les rituels plus secrets traitant de la résurrection et du transfert de conscience se rencontrent dans un grand nombre de civilisations. Le vampirisme est traditionnellement originaire de Transylvanie, la patrie de Dracula (qui a réellement existé et qui
se nommait en réalité Vlad Dracull). Cette magie particulière provient des peuples Daces qui occupaient ce territoire. Le vampirisme peu à peu s'est répandu en Macédoine, en Grèce et en Europe occidentale. La véritable tradition se retrouve encore dans certaines régions de Roumanie
et curieusement dans la ville de Venise, où quelques familles conservent encore, peut être pas seulement dans leurs archives, la totalité de ces pratiques ! Les rituels de résurrection qui, eux, ne font pas toujours appel à la magie rouge sont plus spécifiques des traditions hébraïque et
tibétaine; les transferts se rencontrent soit dans la magie arabe (mais très déformés, ce qui semble indiquer qu'ils ne sont pas originaires de ces peuples) soit dans la tradition magique du Tibet, de la Mongolie, plus particulièrement chez les Bön-po (les bonnets noirs). Il existe des équivalents dans la tradition occidentale, sous une forme moins empreinte de mysticisme (nous reviendrons sur ce point). Ces pratiques sont des domaines excessivement dangereux, où l'étudiant a de fortes chances de laisser sa raison ou sa vie. Il convient de n'aborder ces domaines qu'après une maîtrise totale, un long entraînement et une assimilation parfaite des bases classiques des arts magiques. La magie s'étend à d'autres domaines moins tragiques. Une grande partie de la médecine magique fait appel aux possibilités du sang. Nous verrons à quelle précision on peut aboutir et surtout la qualité des traitements obtenus avec ces formes de thérapie. Le grand médecin alchimiste
Paracelse et certains de ses continuateurs, Van Helmont ainsi que d'une manière plus éloignée le Chevalier Digby et plus près de nous Alexander von Bernus, ont obtenu des résultats spectaculaires dans ces domaines où se mêlent les arts spagyriques, les traditions du golem et de la médecine chinoise.
En résumé :
La magie rouge est utilisée dans les rituels de :
1) Nécromancie (évocation des morts).
2) La Goétie, évocation des puissances de la ténèbre...
3) Les rituels de résurrection.
4) Les rituels de réanimation d'une momie ou dans ceux des morts vivants d'Haïti.
5) Certains secteurs de la médecine spagyrique.
6) Les rituels de création vampirique.


Merci à Aliana
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Déc - 21:40 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ilmarinen
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 18 Déc - 21:42 (2008)    Sujet du message: définition de la magie rouge Répondre en citant

Ya juste un petit truc, depuis l'début du forum , le terme ''Magie Rouge'' est utilisé pour décrire les rituels ayant un rapport avec l'amour et les liens entre les humains. 
Revenir en haut
Enegelis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 18 Déc - 21:47 (2008)    Sujet du message: définition de la magie rouge Répondre en citant

je sais, j'ai remarqué, mais qu'est-ce qui la différencie de la magie rose alors? autant déplacer les sujets et réparer ça plutôt que de laisser le désordre.
Revenir en haut
Ilmarinen
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 18 Déc - 21:58 (2008)    Sujet du message: définition de la magie rouge Répondre en citant

J'ai jamais compris pourquoi ya une section de magie rose, je crois que les admin on créé trop de sections sans avoir le matériel
Faudrais démolir la section rose et partir une section de magie du sang, comme ça y'aurais moins de déplacement, et les anciens du forum risquent moins de se perdre
Revenir en haut
Enegelis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 18 Déc - 22:05 (2008)    Sujet du message: définition de la magie rouge Répondre en citant

pourquoi pas, après tout, le nom de la pratique importe peu.
Revenir en haut
Leila
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 20 Déc - 15:25 (2008)    Sujet du message: définition de la magie rouge Répondre en citant

J'avais remarqué que la section magie rose était vide.
J'ai alors cherché des infos sur de nombreux sites et...
je n'ai rien trouvé.
Donc je suis POUR enlever ou fusionner cette partie =).
Revenir en haut
dark-witch
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 25 Avr - 13:47 (2009)    Sujet du message: définition de la magie rouge Répondre en citant

Je pensais que la magie rouge était celle qui concernait le sang et que la magie rose concernait l'amour :S
Revenir en haut
Enegelis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 16 Juin - 20:31 (2009)    Sujet du message: définition de la magie rouge Répondre en citant

tu es dans le bon dark lol mais malheureusement cette pratique a été déformée par les dires populaires et aujourd'hui on ne connais plus la magie du sang, des os etc.
Revenir en haut
Mily
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 16 Juin - 21:47 (2009)    Sujet du message: définition de la magie rouge Répondre en citant

j'ai déjà entendue parler de la magie rouge et magie des os, mais je ne sais plus où...
mais c'est vrai que ça ferait plus de sens de faire la magie rose pour l'amour à vrai dire
Revenir en haut
Enegelis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 16 Juin - 21:53 (2009)    Sujet du message: définition de la magie rouge Répondre en citant

elles sont évoquées dans l'épouvanteur, un très beau roman en plusieurs volume encore inachevé, mais certaines choses sont exactes dans cette histoires, à peu de choses près.
Revenir en haut
Epina Thurisaz
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 3 Nov - 17:56 (2009)    Sujet du message: définition de la magie rouge Répondre en citant

Wouha! La magie du sang et des os?
Est ce qu'il y a un topic sur ces sujets? Sinon quelqun pourait-il en dire plus?
(Jamais entendu parler Mr. Green  lol)
Revenir en haut
phantasmagoria
Pilier du Grimoire
Pilier du Grimoire

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2013
Messages: 677
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 虎 Tigre
Type de magie le plus utilisé: L'infection spiritue
Elément: terre
Point(s): 2 244
Moyenne de points: 3,31

MessagePosté le: Ven 24 Mai - 20:18 (2013)    Sujet du message: définition de la magie rouge Répondre en citant

certain rituels de magie rouge peuvent servire à tuer des gens à distance
ex:bloody mary
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:34 (2016)    Sujet du message: définition de la magie rouge

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MON GRIMOIRE Index du Forum -> Sciences Occulte -> -> La Rouge Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com