MON GRIMOIRE Index du Forum
MON GRIMOIRE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
Mes textes.
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MON GRIMOIRE Index du Forum -> Autre -> Poèmes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Leila
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 6 Déc - 10:27 (2008)    Sujet du message: Mes textes. Répondre en citant

J'écris un peu... mais pas des poèmes, des nouvelles.
(allez savoir pourquoi j'ai pris une filière scientifique au lieu d'aller en littéraire XD ).
Et j'ai aussi l'ambition de devenir écrivain.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Déc - 10:27 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kody
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 6 Déc - 14:36 (2008)    Sujet du message: Mes textes. Répondre en citant

pareil mais là lorsque je vais sortir ce que j'ai à sortir vous risquer d'être jalou mdr non dès que j'ai terminé mon texte je vous le laiise
Revenir en haut
Opium des Waabs
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 2 Fév - 19:16 (2009)    Sujet du message: Mes textes. Répondre en citant

Un nouveau tournant.




Les choses s'empire...
Le permis a porter de perte.
Boulot paré a la vendetta.

Bref.
Le chaos s'installe.

Mais pourtant de tout cela.
Je ne voie que des opportunités.
A saisir pour amélioré ma vie.

Aucunes peur ni inquiétudes.

Je connait mon point d'arriver.
La cordillère des Andes.

Et je découvre de plus en plus mon chemins qui mi mène.
Inévitablement.
Inexorablement.
Fabuleusement.
Tout se passe pour le mieux.
Je suis d'une humeur aujourd'hui,
Amoureuse,
Compatissante.
Joyeuse.
De cette joie de vivre.
A en pleuré comme un dingue.
Pour tous vous prendre dans mes bras.
Pour vous chuchoter que tous se passera bien.
Il n'y a aucunes peur a avoir sur nos destins.
Que nous traçons nous même.

Dans guerre longtemps mon boulot ne sera plus un obstacle.
Mon permis non plus.
Je ferait autrement.
Adapté a ma personnalité et surtout a la vie extérieur que je désir vivre.

On ne pourra me stoppé.
Comme on ne stoppe les tsunamis.

Ma vie prend de plus en plus de force.
En moi même.
Et aides les vagues qui se trouve a mes coté.
A prendre tout autant d'ampleur.
Dans cette déferlance de bonheur d'amour de compassion et de compatissence.

Un amies regretté revus.
Les choses se sont éclairci.

C'est une chose bien ahurissante.
Nous étions les deux un ans durant.

Sur une longueur d'onde quasi identique.

L'un descendit en enfer.
L'autre s'envola dans la maison du partage.

Il m'a fait part de sa vision du monde actuelle.
Remplie de merde celons luis.

Alors que moi c'est belle est bien l'inverse.

Nous nous sommes pris dans les bras pour la première foies depuis...

Oui moi c'est le bonheur qui résulte du monde.

Car le fond des choses,
Les subtilités.
Sont tellement belles.

Que la manipulation superficiel me fait belle est bien rire...

J'aime.
Je vie.
Je n'est véritablement plus aucunes peur de mon devenir.
Car quoi qu'il arrive je me débrouiller.
Quitte a perdre la possibilité de vous écrire ici.
Je vivrai comme je l'entend.

Mais il faut savoir que rien
Absolument rien,
N'est immuable!

Tout n'est que mouvement et vibration.
Imprégné de lumière.

Nous sommes tous la.
Nous nous aidons les uns entre les autres.
Même sans le savoir.
Car toute souffrance présente.
Une foie réfléchie éclairci.
Avec un recul qui se travaille facilement.
N'apporte que force, objectivité
Et donc que bonheur.

Nous sommes vivant.
Nous sommes parmi vous.
Vous êtes parmi nous.

Nous agissons a l'intérieur des choses magique.
Non pas au superflue que tout le monde regarde niaisement.

Apprenons a regardé avec un regard différent.
Un regard remplies de compassion.

J'ai appris a me pardonner a moi même les connerie que j'ai fait.
J'ai appris a ne plus haïr le corps faiblard que j'habitais.
J'ai appris a connaitre mon esprit,
Mes pensée,
Mes émotions.

J'ai apprit a m'apprendre.
A m'auto-observais et a m'auto-dirigeais.

Je me lance désormais.
Dans cette apprentissage envers notre planète.
Et vous en faites tous parties.
Je rencontre des gens comme moi.
Je rencontre des maitres.
Je rencontre des élèves.

Nous changeons le monde.

Car le changement que je vous clame depuis fort bien longtemps.

Si vous ne l'avaient pas perçu de part vous même.
C'est tout simplement car se n'est pas du monde que je demande le changement.
Mais de l'inconscient collectifs.
Et croyez moi.
Il évolue.
Il devient plus beau.
Nous somme de plus en plus nombreux.

La haine envers les hommes disparaitra quand les hommes seront devenu humains.

Nous somme la.
Partout autour de vous.
Et autour de nous même.
Brisons les dernier voile qui existe.

Changeons le monde en changent tout d'abords nos peur et notre pessimisme.
En total amour, compassion et plénitude de notre vie.

Car pour moi je l'ai déjà dit il y a de très nombreux mois maintenant.

Keep smiling.
Cette devise est ma clef.
A vous de rajouter les votre.

Souvenir?
Non, tant pis.
Oui, tant mieux.

Et ouvrons donc les portes de notre planète ver se qu'elle doit être depuis toujours.
Nous avons hélas prit une mauvaise pente un jours.
Mais rien,
Comme je l'ai dit.
Rien n'est immuable.

Au plaisir de notre vie.
Au plaisir d'être vivants.

Merci a vous.
Merci a toi qui ma rallumé mon espoir.
Moi qui le haïssais tant.
Il brûle en moi d'une manière infinie.

Je vous remercies tous.
Je vous aime tous.
Et vous n'imaginez pas non plus l'amour que j'ai de me voir aussi bien.
Se qui me renforce encore plus a la boucle.
Alors que je vais bientôt perdre tout se que j'ai.

Il faut être près a chaque instant a sacrifié se que l'on est.
Pour se que l'on peut devenir.
Mon amis d'outre temps l'avait écrit un jours sur un murs.
Il a finie bien mal...
Ou vais-je donc finir?

Razz

Surement a sur la cordillère des Andes...

Keep smiling.

Endormez l'homme qui vie en vous.
Libérez le véritable humain que vous êtes.
Revenir en haut
Anubis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 3 Fév - 02:14 (2009)    Sujet du message: Mes textes. Répondre en citant

Très beau textes, encore bravo...!!!!
C'est exact ça change,belle et bien,des poémes.
Revenir en haut
HaraHoshi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 4 Fév - 14:00 (2009)    Sujet du message: Mes textes. Répondre en citant

Ouah!
C'est beau!
J'en suis carrément jalouse!
T_T

Continue comme ça!
Revenir en haut
Opium des Waabs
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 15 Fév - 21:10 (2009)    Sujet du message: Mes textes. Répondre en citant

merci Razz
Revenir en haut
the-liz-world
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 6 Mar - 15:01 (2009)    Sujet du message: Mes textes. Répondre en citant

Finalement après toutes ces années me connais-tu vraiment
As-tu juste une fois essayé de savoir qui je suis réellement ?
Tu n’as vu en moi que la surface
Sans même chercher à briser un peu plus la glace.

A t’entendre j’étais la femme de ta vie
Celle avec qui tu voulais passer toutes tes nuits.
Mais maintenant que tu m’as laissé
Je me demande à quel point tu me connaissais.

Pourquoi est –ce que j’ai l’impression d’être une étrangère ?
Quelqu’un qui partageais ta vie mais dont tu n’avais que faire.
Tu es le seul à qui j’ai pu absolument tout dire
Mes chagrins, mes blessures et même pire

Mais finalement ce que j’ai dis tu t’en souviens
Ou tu l’as juste entendu et acquiescé histoire de faire bien ?
Pour toi les sentiments çà ne se montre pas
Ce n’est pas ta faute tu as toujours vécu comme çà

Quand je t’ai dis qu’on m’avait fais mal, qu’on m’avait frappé
Je n’ai pas vraiment eu l’impression que tu me comprenais.
Quand je t’ai dis qu’un petit bout de nous deux ne naîtrait jamais
Tu aurais plus réagis si je t’avais dis que le chat de la voisine c’était fait écrasé.

Pourquoi est –ce que j’ai l’impression d’être une étrangère ?
Quelqu’un qui partageais ta vie mais dont tu n’avais que faire.
Tu es le seul à qui j’ai pu absolument tout dire
Mes chagrins, mes blessures et même pire
Revenir en haut
Opium des Waabs
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 8 Mar - 17:19 (2009)    Sujet du message: Mes textes. Répondre en citant

Harmonie.


D'une certaine perception.
Une harmonie apparait.
La voila t-elles que nous sommes tous entrainé dedans.

Dans cette foules d'informations qui ne les sont peut être pas plus que cela.

Mais se qui est étrange avec tout ceci.
C'est de réalisé a qu'elle point nous sommes en paix avec nous même.

Car le savoir de notre guérison ne peut être exécutoire que celons la vision que nous avons de notre vie.

Une vision remplies d'amour et de paix.
Car effectivement demain prendra soin de lui même.
Occupons nous de nous maintenant.
Poupounons notre chère corps puis et rendons lui beauté et originalité.
Car une foie de plus;
Cultivons nos différence.
Le plus beau bonheur et le partage de la diversité.
Cette phrase sortie du fond de mon être.
Ma belle est bien marqué.
Il faut l'offrir en cadeaux chargé de positivités.
Car voila que même les mots ici en se moment.
Sorte de l'intérieur.
Je ne sais vraiment pas du tout qu'elle sera le prochain mots.
Mais voila que je les découvre les uns après les autres.
Baignant dans une quiétude apaisantes.
Voulant vous faire baigné vous aussi.
Dans cette réalité que je perçoit.
Car je la perçoit belle est bien.
Et je lui accorde ma confiance.
Car leur retour est tellement merveilleux.
Que seule la folie refuserai ceci!

Seule votre folie de vouloir toujours plus.
De toujours se battre pour s'affirmer.
Pour se dire que vous existez.
Alors que l'on peut existé simplement en étant.
En étant notre être le plus profond.
Car l'amour résulte de la moindre parcelle de vos cellules vivantes.
Car elle vivent aussi.
La vie viens aussi de l'intérieur de vous.
Car lorsque vous retentez votre corps.
C'est belle est bien la vie que vous ressentez car vous n'êtes pas mort si je ne m'abuse!
Razz

Et le fait de ressentir cette vie.
Ne vous procure qu'un bonheur et un amour de vivre.
Si simplement mais d'un pouvoir et d'une puissante tellement ultime.
Que encore une foie seule la folie refuserai cela.

Car voila que j'ai choisi l'écoute de mon corps.
L'écoute de tous mes corps.
Alors c'est ainsi que j'écouterai aussi vos paroles.
Si elles ne sont pas que bruitage incessant de votre mentales bien trop bavards.

Donc voila.
Paix amour.
Je suis devenu une personne comme cela.
Il faudra belle est bien vous y faire.
Et pour ceux qui s'en réjouisse.
Heureux d'être a vos cotées.
:-)

Keep smiling.
And lovely life in love.
Revenir en haut
Opium des Waabs
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 30 Déc - 21:59 (2009)    Sujet du message: Car finalement tout est gagnié. Répondre en citant

Le souffle rapide,
Avec cette excitation qui les gagnent,
Les mains s'effleurent de plus en plus,
Les caresses dévoilent la tendresse absolu de l'un pour l'autre.
D'une douceur nacré,
Les lèvres se joignirent enfin.
Les regards se croisaient;
Laissant apparaitre des milliers d'étoiles.
Le sourire dévoila la vie que cela dégagea.
Et ainsi lia le bonheur de l'un à l'autre.

De toutes ces étoiles,
Il ressentaient les liens qui les unissaient,
Depuis toujours en fin de comptes.

De cette événement si infime,
Sous le ciel gigantesque,
Laissant apparaitre sous sont soleil radieux,
Des nuages colossale d'un blanc purs.
Laissant les rêves s'enivraient,
Laissant l'imagination y voir de nouveaux continents et de nouveaux mondes.
La vies de nos amant prit une nouvelle tournure.

Ainsi, mains dans la mains.
Ils décidèrent de partir les explorer.
De rentrée chez eux le temps de profiter d'un moment de délicatesse.
Ainsi dans le domaine aux sein des nuages.
Seule les brises légère se font sentir.
La légèreté est bien la seule choses que l'on pouvaient à se moment là ressentir d'eux et de l'endroit d'où ils s'aimaient.

Ainsi les regards se croisent et s'entrecroisent.
Car dans le reflet de leurs yeux,
Il savaient bien qu'ils n'étaient pas des flammes jumelle.
Mais encore plus aux fond d'eux même;
Qu'elle importance cela à qu'ils soient âme sœur ou pas!
Car le bien être qu'ils éprouvent l'un pour l'autre,
Donne des surplus de sentiments d'allégresse à tout le peuple de la terre.

De cette petite histoire au passé troublé.
Il voyaient maintenant qu'ils c'étaient uni l'un à l'autre.
Et tout deux pour les autres.
Sans questions ils vivent désormais libre d'eux même.
N'ayant jamais eu cette habitude d'avoir si peux de questions,
L'extase étaient bien plus profonde,
Car leur chemins de découverte solitaire,
Renouer de sens et de contres fonds;
Leur a finalement montré que faire ces découverte accompagner d'autres humains en paix avec eux même,
Un simple et nouvelle amour profond voie le jours.
Rapprochant d'autant plus nos chaire amants.

D'un nouveaux regard enjoué.
Ils redescendirent sur les continents fait de terre et de force.
Partir marcher mains dans la mains aux delà des frontières et des montagnes.
Regardant dans les yeux chaque nouvelle personnes qu'ils croisent.
Créant de nouvelles merveilles de la vie.
Car des liens d'amour apparaissaient un peut partout sur leurs passage.
Tout aussi profond qu'éprouvaient nos deux amants.

Ainsi de plus en plus de monde fusionné en leur cœur en tant qu'amour.

Et de tout ces échanges cela rapprochaient nos deux amant comme jamais.
L'un étaient finalement là pour l'autre aux plus profond d'une intimité mystérieuse.

Les imaginaient l'un sans l'autre étaient devenue impossible pour toutes les personnes fessant parties du cercle de cœur qu'ils avaient crée de par leurs regards simplement vivants.

Le temps passent et s'écoulent.
La grande route continue.

Et l'un des plus merveilleux spectacle aux qu'elle nous pouvions assistés été de les voir regagner leurs sanctuaire aux milieu des nuages.

Les voir devenir aussi blanc que ces nuages.
Remplie de passion toute personne prête a faire un merveilleux sommeille.

Et ainsi le soleil se couche,
Transformant de par sa couleur d'or et de braises douce,
Les continents nuageux en mers et plages d'étincelles en fusion.
Laissant apparaitre ces émotions;
Les bras les plus serré l'un sur l'autre.
D'une étreinte malicieuse et complice,
Les formes se noues et se dénoues,
D'une telle fluidité que ces corps et lignes gracieuse n'impose que le respect.
Le respect de leur amour et de leur complicité.
Dans une passion des plus ardente.
Digne d'un couché de soleil rougeoient.
Fait de plaisirs et d'extases.
Devenant des être fait de feux et de braise.
Tout aussi doux qu'un drap de soie.
Aux milieu d'une mers reflétant un goût exquis pour une nuits finalement venue;
D'un telle charme qu'elle ne laisse apparaître que les rêves de nos amants.

En s'enivrant de la voute étoilées de milliards de merveilles;
Ils prennent conscience que toutes ces étoiles reflètent une part d'identité:
Le fait qu'elles sont les enfants de leurs amours.
Car leur regards représente chaque personne croisé sur terre.
Et leur complicité reste incompréhensible pour tout les amours de toutes les autres personne.
Car la magie fait qu'il soit ici les deux.
La magie fait qu'ils aient toutes ces personne à leurs coté.
La magie fait que les couples qui se forme finalement à leur coté.
Deviennent aussi incompréhensible que la symbiose de nos amants.
Et pourtant à ces même couples les uns envers les autres.
Des complicité et des préférence sont là.
Tout aussi profondément.

Telle une chaine les maillons sont tous unis.
Telle une toiles leurs préférence se font ressentir.
Car toute cette diversité crée se sentiment que nos amant ressente l'un pour l'autre.
Et ces pour cela qu'ils sont ensemble.

Les jours défiles de renouveaux en renouveaux.
Mais qui pourrait croire à une telle routine?
Car leur amour ne se vie quand se moment même.

Le passé et un cadeaux pour embellir l'avenir.
Et l'avenir faire en sorte que le présent soit le seul moment existent.
Ainsi ils aiment.
Ainsi ils s'aiment.
Sans contraintes et sans questions.
Il ne fond que découvrir les nouvelles étincelles qui se créent dans leurs regards complice.
Et ainsi de découvertes en découvertes.
D'enfantement en enfantement,
L'évolution est perpétuelle.
Car leur amour et absolu et on réussi à le retranscrire au reste de la terre.
Qui avaient oublié qu'elle aussi pouvaient déployé ces ailles.

Ainsi leurs amour et absolu les uns envers les autres.

Et l'inconnue fait frissonné nos préférences.
Pour découvrir cette odeur.
Cette odeur de renouveau.
Qui fait en sorte que même se texte ne peut jamais se terminer.
Voile donc se que m'inspire ces véritable héros.
Ces deux amours qui sont tout l'un pour l'autre.
Mais qui non finalement pas non plus besoin de l'autre pour vivre et encore moins survivre.

Réalité?
Fictions?

Laissez libre cours à votre imagination.
Dans cette endroit si léger et envoutent.
D'une blancheur transpercente qui vous fait devenir aussi pur que la pureté elle même.
Reconnaissez à coté de vous nos deux amants dormir ensemble paisiblement.
Que même les rêves les plus beaux qu'ils doivent vivres,
Ne sont rien comparé à la réalité de leurs existences entière.
Dans ces nuages aux bleu infiniment profond,
Reflété par les astres au dessus de nous.
Reflété par les aurores érigé en l'honneur de toutes vie.

De tout cela la réalité et bien quelque part dans ces lignes.
Mais de cela la fin en sera ainsi.
Car le mystère de notre avenir ne repose que sur nous même.

Prendre sont courage à deux mains.
Embrasé le destin.
Autant dire je t'aime.

Voici un texte à multiple messages et pour véritablement tout le monde.
Et avec beaucoup de personne en particulier.
Les sens sont contres fonds et évidences.

Car voila que la simple créativité de mes pensées,
Ma fait véritablement embarqué dans se monde.
Devenir paisible et resté à ces cotées.

Car aux bouts du compte,
Malgré les apparences,
Nos deux amant ont aussi leurs vies propres.
Ainsi leur indépendance commence.

Mais il ne fond plus qu'un désormais.
Avec se qui fait que se soit des individu à part entier.
L'un vis à vis de l'autre.

Car quoi qu'il arrive.
Quoiqu'ils vivent indépendamment l'un de l'autre.
Ils seront toujours là l'un pour l'autre.

Avec le regard sur le monde extérieur et la mains tendu à tout ceux qui voudront marcher à leur coté.
Car eux même veulent marché à nos cotés.
Car cette amour et infinie de part ces sens et ces personne.
Tout le monde à tout le monde;
De couple en couple.
De préférences en préférences.
D'individu en individu.
De chaque petites choses à chaque grandes choses.

Et plus cela s'accroit.
A plus la profondeur de cette amour augmente.
Dans une nouvelle boucle de découverte.

 
Siryël. 
Revenir en haut
Opium des Waabs
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 22:04 (2010)    Sujet du message: Mes textes. Répondre en citant

j'ais écrit le suivant pour un concourt. résulta en mars on véra bien =)


<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } -->
Un soupçon de clin d'œil.


D'une étroite image aux bords usés et à la profondeur brève,
Je laisse migrer le son des plantes enivrant mon esprit au goût des couleurs.
Pour finalement ressentir ce souffle que le touché porte sur les reflets de cette image loin d'être terne.
Les détails afflux et reflux aux rythme de ma patience.
Et alors je m'endort pour partir m'éveiller sur les pas de danse que le battement de la terre m'offre.
Et ainsi tel un guerrier je largue mon sourire à chaque être vivant et fixe que je croise.
Non loin de cette carte postale,
J'en dégrise donc pour la faire revivre quelque peut.
D'une autre couleur et d'une nouvelle profondeur,
Ainsi le monde actuelle s'éveille en nouvelle gaité et couleurs,
Au rythme des personnes accueillant à bras ouverts leurs cœur si tendre et remplis de donations.
Une donation finalement unique qui ne fait qu'embellir les couleurs de cette image devenue paradis.
Ainsi le paradis est venu à la terre.
Et la terre s'engouffra dans cette image issue de mes utopies.
Utopies réalisées de part votre enthousiasme et notre partage.
Les couleurs finissent à s'unir à toutes autres tonalités de saveurs et d'odeurs.
Pour le plus simple plaisir de respirer une grande bouffée d'air frais en admirant cette image radieuse,
Cette image qu'est ma vie.
Cette vies qu'est notre terre.
Cette terre qu'es notre image.
Ainsi j'aime.
Ainsi tout cela est pour vous.
Ainsi la boucle se boucle pour partir approfondir la spiral de nos être les plus purs soit-ils.
Revenir en haut
Kody
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 30 Jan - 15:24 (2010)    Sujet du message: Mes textes. Répondre en citant

J'aime toujours autant des textes ils sont frait et très différent des autres :P contniue opium dans ce chemin là et seras la maitre des fables du XXI ième siècles =).
Revenir en haut
Opium des Waabs
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 15 Fév - 22:28 (2010)    Sujet du message: Mes textes. Répondre en citant

Razz merci en plus c'est cool je rencontre des gens qui écrive aussi et qui on une vision de la vie assez sympa =p donc bon je suis sur la route de la réalisation matériel de tout sa =)
allé hop un frais d'hier pour le plaisir du coup Razz


Se laissé enivrer.

Pour un certain laps de temps,
Je veux seulement vogué sur les vagues de mes pensées.
Réussir à tenir en équilibre sur l'une d'entre elles,
Pour pouvoir arrivé à distinguer tout l'horizon.

Les temps sont durs.
Grandir n'est pas facile.
Je suis toujours cette enfant.
Un enfant passif cherchant la conscience mais restant dans une immense partie d'ignorance.
Le manque de matière se fait sentir.
La matière que j'ai tellement répulsé toutes ces années.

Ainsi, je récolte les fruits que j'ai semé.
Je récolte une année de saisons pour faire mourir en moi le plus de choses possible.
Le trie n'est plus à l'heure tellement que cela est insignifiant.

Mais il se fait quand même...
Le faire propre et sereinement est bien plus qu'un défis.
C'est mon destin,
Les conséquences de mon engagement pour découvrir la vie.
Pour entrée dans la liberté la plus absolut possible.
Au delà de la conscience.

Cela n'est pas forcément vrais.
Car mes pensée sont actuellement énormément embuées.
Et seule le soleil du printemps pourra faire germer les nouvelles graines que je sème en moi.
Mais en contre partie,
Tailler toutes les mauvaises herbes est un travaille fastidieux et incommensurable.

Malgré mes peurs,
Malgré mon anxiété.
J'y arriverais.
Telle est mon destin.
Telle sont les conséquences de mes choix.

Mais voilà que se texte est finalement comme tout les autres.
Un texte de pensées et de tentative d'évolution.

Mais désormais un cap supérieur est à franchir.
Le cap d'une réelle matérialisation.
Pour ne plus se laissé bercé par le temps,
Mais que se soit moi même qui le berce aux grès de mes envies et de mes besoins.

Le temps pourrait-il être si facilement contrôlable?

Il en est fortement probable.
Car tout se qui se trame n'est que facilité.
Se sont nos conditionnements et nos illusions qui nous donne cette impression de difficultés.
Et le plus beau là dedans,
C'est que se sont bien de simples impressions.
Ne plus se laissé berner par celles ci.
Mais s'ouvrir de nouveaux sur les réelles ressentis de nos cœurs et de nos âmes.
Car leurs besoins vitaux diffèrent beaucoup des illusions que l'ont peut avoir.
J'aimerais me voir fusionné à cette facilité.
Mais pour cela je doit tout d'abord contenir cette volonté et cette force.
Souvent découverte au fond de moi.
Tout le temps effrités par le moindre évènement.
Se sont des choses bien plus difficiles à préserver en soit que la confiance.
L'espoir quand à lui continue sa route et ne me laisse aucuns choix possible envers moi même.
Car je sais exactement ou en est ma conscience.
Cela fait d'ailleurs bien peur de se retrouver si jeune et ignorant après des périodes d'envols magiques.
Mais ces envols n'étaient que des avants goûts surplombés d'images et de sensations illusoires,
Que de réelle matérialisation de bonté et d'amour de la vie elle même.

Tout cela n'est pas simple.
Alors je me réconforte en voyant cas seulement vingt ans j'arrive à raisonner et à prendre conscience de tout ceci.
Cella n'a rien d'extraordinaire cela va de soit...
Mais l'action qu'il faut en tirer est des plus magiques...

Bon dieu qu'elle douleur de se voir devoir parcourir encore la moitié du chemin.
Je ne connais que la moitié de moi même.
Contrôle seulement la moitié de ma conscience et de mon corps.
Mon corps tellement oublié et négligé.
Cela me fait mal de voir tout le retards à rattraper.
Mais se qui est bénéfique là dedans,
C'est de voir qu'au moins la moitié de moi même et achevé et finalisé.
Mais il est bien prétentieux de ma part de déclarer de telles choses...

Mais voilà que pour avancé dans la période dans la quelle je me trouve,
Il me faut repartir de zéro.
En reconsidérant touts les soit disant dite basses que je possède.

Les réponses que je pouvais fournir me paressent tellement médiocre face à l'étendu réelle que l'ont tente de m'apprendre.
Ainsi je te remercie plus que tout se dont mon cœur est capable.
Car sans toi je serai resté le même.
Je ne l'ais certes pas encore quitté.
Mais je travaille la dessus pour pouvoir enfin avoir l'aisance nécessaire d'être moi même.
Pour mon plus beaux bonheur tout d'abord.
Pour le bonheur de mon entourage par la suite.

Car là dedans rien n'est de source égoïste.
Car pour pouvoir faire le ménage chez les autres,
Il faut commencé par soit.
Tout achever pour pouvoir enfin aller s'aventurer dans des prairies inconnue accompagné de compagnons.

Je suis un aventurier en bout de route.
En bout d'une aventure d'une vie.
Pour pouvoir réussir à canalisé toutes les merveilles;
Pour pouvoir par la suite repartir dans d'extraordinaires aventures.

Faire le ménage en soit est fort pénible.
Alors je n'imagine pas pour mon entourage.
Car cela fait tout de même un certain ménage collectifs.
Mais pour les personnes qui veulent réussir,
Le temps et la méditation sont les meilleurs atouts.

Finalement je me retrouve dans une partie de la personne que j'aime.
Dans une partie que je ne pensé pas si prédominante en moi,
Et à se point là inconsciente;
Le fait de ne pas vouloir faire de mal ni de bléser les autres.

Mais cette équilibre ne peut être acquis que par le coût de certains sacrifices.
Le sacrifice de la réussite?
Pas tout à fait...
Le sacrifice de la complaisance minimum de se que l'ont réalise.
Ne plus se laissait embaumée par la réussite la plus basique quel quelle soit.
Aller plus loin.
Pour créé plus de choses.

Un nouveau courage née en moi.
Un courage qu'il me faut accepté.
Aux prix de pouvoir canalisé cette force et cette volonté qui me sont peut familière.
J'ai la volonté d'avancé.
Mais il me manque la volonté d'entreprendre les choses pour m'en offrir les moyens.

Ainsi, en cette période,
Je bouleverse et brise bons nombres de conditionnements,
Finalement façonner pour me sentir en sécurité vis à vis des autres.
Finalement encré dans cette société qui se soucis trop de sont apparence.
Non pas sur celle physique car celle ci m'importe peut.
Mais sur l'image de ma personnalité.
Ainsi je réalise que je porte un immense masque,
Un fardeau illusoire alors que je suis déjà libre de moi même.
Il faut que j'arrête de joué se jeu face à moi.
Pour ne plus avoir cette schizophrénie que seul les illuminés ont réussis à guérir.

On ma confirmé se don que je donné aux autres.
C'est une choses que je prend encore trop à la légère.
Comme les simples mais profonds remerciements que je reçois.
Dois-je apprendre à en tiré une certaine fierté?
Mais tout en restant humble de soit même.

Voilà que le temps ma enfin offert cette période ou l'échelle vis à vis des autres et renversé.

J'ai beau récolté les fruits que j'ai semer face à moi même.

Voilà que fort heureusement je reçois les fruits que j'ai semé dans le cœur des autres.

Et c'est bien grâce à cela que je peut encaisser ma propre récolte individuelle.
C'est grâce à eux que je peut tout simplement évoluer.

Mais voilà quand contre partie il me faut me détachais du besoin de me reposais sur eux.
Il ne me faut plus laissé les gens venir à moi indéniablement.

Il me faut assumer cette personne que je suis en passe de devenir.

L'heure est à la renaissance dans un monde ou tout semble s'écrouler.
Mais le monde est le miroirs de mon intérieur.
Il ne fait finalement que refléter mon instabilité actuelle.
Donc je dois prendre conscience de moi même.
Pour qu'absolument tout redevienne stable,
Et que le plus beaux des paradis se reconstruise de plus belle.

J'ai perdu ma foie.
Mais heureusement que le monde dans le quel je baigne en est remplis.
Je retrouverai donc toute mon intégralité.

Il faut se battre et travailler.
Car la vie n'est pas rose pour les personnes qui ne sont pas encore complétements elle même.

Et heureusement que l'écriture me fait plonger aux plus profond de moi même.

J'aime.
Revenir en haut
Opium des Waabs
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 13 Avr - 19:23 (2010)    Sujet du message: Mes textes. Répondre en citant

Pour mes propres valeurs.

Ainsi les mots peuvent soigner.
Alors j'ai soigné mon cœur.
Alors je m'entraine à soigné celui des autres.
Et il arrivera de nouveau se jours,
Ou le mien sera de nouveau en souffrance.

Mais cela n'est pas grave.
Cella n'a aucune importance.
Car la force de dieu réside désormais en moi.
Dans chaque parcelle.
Imperturbable et profonde.
Un démons est mis en laisse.
Alors voilà tout un passé d'énergie gaspillé de nouveau à disposition.

Voilà maintenant que les croyances s'effacent.
Laissant place à l'instant même.
Le prenant pour être avec les personnes.
Même sans amour il ne règne maintenant que pour la plus part du temps cette graine de compassion.
Que je m'efforce de nouveau refaire germé de plus belle en moi.

Voilà l'envergure de cette nouvelle réalité.
Une réalité partagé d'avance.
Mais une foie de plus sans importance.
Car pour le moment effectivement tout reste à construire.
Car je remercie l'ange de la mort d'emporté le passé à chaque seconde.

Alors voilà que je t'aime encore.
De quel manière je n'en sait absolument rien.
Mais part et vie.
Part et aime.
Aime le autant que tout ceux que tu à pus aimé.
A ta manière et à ta différence.
Car je ne peut que l'acceptais.
Voilà peut être la manière avec la quelle je t'aime.
Après en avoir connut l'inverse.

Cette vision est peut être vrais.
Elle ne l'ait peut être pas.
Mais l'infinie fut au fond de nous même.
Mais je ne suis pas devin.
Ou je ne l'accepte peut être pas encore...
Je ne sais pas et ne laisse plus aucunes suppositions en moi.
Donc je laisse germé le temps.

Je veut simplement vivre ma vie.
Je doit la voir et la ressentir à ma manière.
Je doit maintenant finir de me pardonner.
Car j'ai réussi à vous pardonner.
Le cœur se guérie et prend une relève de guerrier.

Alors le temps passe et je contemple le ciel.
Admirant le bonheur que cela me procure.
Ne me souciant plus de rien.
Ayant vidé bon nombre de mes peurs.
Mise à part celle de ces responsabilités.
Des responsabilités qui nous fond finalement grandir.
Grandir pour devenir des enfant encore bien plus heureux.
Et non pas devenir des adultes.
Toute une nuance qui peut libéré de bon nombre de souffrances.
Et surtout d'un manque de liberté que nous nous infligeons à nous même.

Nombreux sont ceux qui se perde.
Nombreuse sont les névrose nouant les esprits des personnes que l'on aime temps.
Mais dans leur réalité pouvons nous les aidé?

Dans un certains nombre d'années peut être.
Mais maintenant.
Je tente de comprendre et de simplement embellir mon monde.
Et je ne part plus explorer les enfers existant sur terre.
Car il en existe finalement des centaines.
Pour les milliers de souffrances qui meurtri les humains.

Alors voilà maintenant que je me demande combien de paradis existe il?

Je penche plutôt pour un seul.

Car dans se seul paradis,
Tout les humains sont unis.
Divisé pour mieux régné.
Mais une seule division existe réellement.
La division de la chair.

Alors dépassons les mots.
Acceptons le baume qu'ils sont.

Car la guérison est comme une lame de scalpel.
Elle entaille, ouvre et fait souffrir.
Mais cela n'a que pour but d'ôter le poison de nos corps.

Peut être que je ne veut pas savoir.
Peut être que je sais.
Peut être que je ne sais pas.

Mais maintenant cela n'a plus d'importance.
Je veut juste être celui que je suis.
Je le suis.
Le deviens de plus en plus chaque jours.
Remerciant de nouveau l'ange de la mort d'ôter de cette terre l'ancienne personne que j'étais hier.
Pour renaitre simplement maintenant.

Une renaissance qu'il ma fallut écrire.
Car l'écriture est une guérison.
Pour vous peut être.
Mais pour moi cela en est une certitude.
Car ma réalité fait que je deviens un guérisseur.
De quel manière cela n'a pas d'importance.
Car le cœur dicte mes geste de plus en plus consciemment.
Comme un apprentissage seul la répétition me forge.
Alors me voilà au début de la route.
Car le chemin dans la foret est terminé.
Je marche désormais sur les plaines en haut de massif à l'air libre.
Je suis jeune et me redresse pour rajeunir de plus en plus encore.
Car je travaille déjà dans la médecine.
Mais se chemins est bientôt terminé..
Pour patiemment et minutieusement instauré ma véritable voie dans ma vie.
De ma vie, dans cette terre.

Car je connais enfin mes objectif.
Simples et réalisables.
Je les ais prouvé de ma vie.
Cella me le dicte clairement et nettement.
Car honnêtement,
Petit a petit,
J'arrête de me mentir.

J'arrête de rêver.
Et je vois finalement toute les choses possible.

Et je vois le soleil se levé à jamais.

Que ma paroles soit droite et juste.
Ample d'envergure pour ne plus se briser,
Sous les émotions qu'elles soit merveilleuses ou maudites.

Pour avoir la force en moi,
Que lorsque mes genoux toucherons de nouveau la terre.
Que lorsque ma tête ne regardera plus le ciel.
Que mon cœur à lui seule me cri « lève toi et avance! »
Lève toi et bat toi.
Bat toi pour toi et ton bonheur.
N'écoute pas ceux qui veulent te voir triste.
Mais pardonne aux vent car c'est lui qui te rends si fort.

Je suis le centre de mon monde.
Sans vouloir être le centre de ceux qui m'entoure.
Et donc le monde des autres n'a plus de pouvoir sur moi.
Sauf pour le partage du cœur.

Namaste.
Revêtir sont être et enfin d'apercevoir de nouveau ces ailes.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:21 (2016)    Sujet du message: Mes textes.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MON GRIMOIRE Index du Forum -> Autre -> Poèmes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com