MON GRIMOIRE Index du Forum
MON GRIMOIRE Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
Lilith

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MON GRIMOIRE Index du Forum -> Sciences Occulte ->
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gerard
Membre Avancé
Membre Avancé

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2012
Messages: 33
Localisation: Paris
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s): 113
Moyenne de points: 3,42

MessagePosté le: Mer 8 Mai - 14:12 (2013)    Sujet du message: Lilith Répondre en citant


Salutations :)

Très déçu par la majeure partie des publications relatives à la démonologie, il m'arrive de temps à autre de me pencher sur certains sujets afin d'éclaircir toutes les inexactitudes  que j'ai eu l'occasion de constater.

Concernant la figure de Lilith, j'ai récemment jeter un oeil sur ce qu'en disait Wikipedia, et je n'ai pas pu me retenir: j'ai consigné quelques remarques dans la section "Discussions" (Lilith/modifications générales). Je me permets d'en reproduire ici le contenu avant les prochaines modifications de Wikipedia.

***   

Citation:




Selon la Kabbale juive, Lilith (en hébreu : לילית) est, en Éden, la première femme et la première compagne d’Adam, avant Ève."





Il serait plus exact de parler de mythologie juive ou de la tradition rabbinique plutot que de kabbale juive. En effet, dans le principal corpus kabbalistique juif (le Sepher ha-Zohar) ce n'est pas le trait principal qui la caractérise; le passage évoquant Lilith (34b) en tant que première femme d'Adam ne fait que reprendre ce qui est affirmé dans l'Alphabet de Ben Sirach, tandis que toutes les autres évocations de Lilith font d'elle la parèdre de Samaël/Satan et reprennent les attributs largement répandus dans le Moyen-Orient ancien depuis Sumer (à savoir pour l'essentiel de hanter les songes des hommes, les incitant ainsi à la luxure, et de favoriser les grossesses problématiques)

Citation:



Il s’agit peut-être du plus ancien mythe de révolte féminine."




En admettant que le texte de l'Alphabet de Ben Sirach remonte effectivement au VIIIème siècle comme cela est affirmé dans la discussion (mais c'est un point que je met en réserve), cette figure de la femme révoltée ne prend pas sa source dans la "Kabbale juive", mais bien dans les cultures polythéistes du Moyen-Orient.

Citation:



    On peut retracer trois grandes origines au nom de Lilith.
    La première origine est sumérienne : ki-sikil lil-là signifie « la jeune femme aérienne » (soit ki-sikil « la jeune femme » et lil-là « aérien ») parce qu'elle vivait dans un arbre.




Qu'elle est la source pour ce point? Le sumérien LIL2 (-LA) signifie, selon le contexte, "vent, souffle, ombre, esprit", et donc par extension "fantôme" (source: Edouard Dhormes, Religions de Babylonie et d’Assyrie (collection Mana); Steve Tinney et Philip Jones, in Electronic Pennsylvania Sumerian Dictionary du Musée anthropologique et archéologique de l'Université de Pennsylvanie.). Le fait qu'elle ait sa demeure dans les branches de l'arbre d'Inanna peut éventuellement servir de connexion avec son caractère aérien, mais il est plus probable que ce soit le fait qu'elle prenne la fuite "par les airs" qui soit à mettre en rapport. Ce mythe d'Inanna constitue la plus ancienne origine connue du mythe, mais ce n'est pas nécessairement la première.

Citation:




La seconde origine, l'akkadien lil-itu, est un emprunt du sumérien lil « vent » (1), et en particulier de NIN.LIL « Dame du vent », déesse du vent du Sud (et épouse d’Enlil), auquel est accolé le mot itud « lune »."





Il est communément admis que l'hébreu lilit vient de l'akkadien lilitu, créature formant avec lilu et 'ardat lili un trio démoniaque qui n'est en rien comparable à Enlil et son épouse, en dépît de la proximité des attributs. (source: Edouard Dhromes, op.cit.; Manfred Hutter, in Dictionary of Deities and Demons in the Bible, 2nde édition revue et augmentée, Brill, 1999, p.520-521, art. “Lilith”).

Citation:




    La troisième origine est hébraïque, mais ici, deux hypothèses coexistent.
    laïla « la nuit »;
    lou'a « la gueule ».





Aucune de ces deux hypothèses ne tient la route. Il est plus vraisemblable de considérer que l'hébreu layla tire son origine du nom de la divinité sumérienne Lel, même si "l'identification d’une déité Lel dans le monde ouest-sémitique est un sujet très difficile pour l’historien des religions" (Emile Puech, Dictionary of Deities and Demons in the Bible, 2nde édition revue et augmentée, Brill, 1999, p.508-511, art "Lel"). Le nom en question a été recensé entre autres à Mari, Ougarit et Canaan. Si dans la Bible, les entités de type cosmogonique ont été démythologisées, une divinité de la Nuit comme contre-partie du Jour, Yawm, est attestée dans le monde araméen depuis au moins le VIIIème avant JC., comparable à la Nyx des Grecs (cf. KAI 222 A 12).

Citation:



Ainsi, le mot hébreu לילית, Lilit, qui prend en akkadien la forme Līlītu,




C'est l'akkadien lilitu qui prend en hébreu la forme lilit et non pas l'inverse.

Citation:



...est un prénom féminin de racine proto-sémitique LYL « Nuit », qui signifie littéralement « la femme de la nuit » ou « démon ». Toutefois, sur des inscriptions cunéiformes, Lilit et Līlītu font référence à des esprits du vent apportant la maladie1, (2).



A modifier ou supprimer compte tenu de ce que j'ai relaté au sujet de la confusion entre lil et Lel.
Par ailleurs, on se doit de préciser que Lilith est un nom propre tiré de l'expression générique lili, comme l'atteste le texte du Grand Rouleau d'Isaïe qui porte, au même endroit (34:14) l'expression liliouth, littéramment les lilis, qui étaient ces "souffles mauvais" très connus dans tout le folklore du Moyen-Orient, croyance attestée par de nombreux documents à caractère magique (incantations, talismans, etc) et repris dans la tradition rabbinique. Le nom propre a été construit sur une expression commune.

Citation:



La première mention du personnage de Lilith remonte au mythe Nanne et l'arbre huluppu"




Rectifier Nanne en Inanna.

Citation:



La première mention du personnage de Lilith remonte au mythe Nanne et l'arbre huluppu, relaté dans la tablette XII du mythe Gilgamesh, Enkidur et le Kur




Rectifier Gilgamesh, Enkidu et le Kur par Gilgamesh, Enkidur et le séjour des morts

Citation:



Cette tablette, qui date de 2000 av. J.-C.4, a été retrouvée à Ur, cité mésopotamienne actuellement en Irak, dont serait originaire Abraham selon la tradition de la Torah, de l'Ancien Testament et du Coran."




Qu'Abraham vienne de Ur ou d'ailleurs, cela ne nous apprend strictement rien sur Lilith, son origine et son histoire; par ailleurs, il serait plus juste de dater l'Epopée de Gilgamesh vers -1750 (sa diffusion se fera plus largement à partir de -1600). source: Jean Bottéro, L’Epopée de Gilgamès, Gallimard, Paris, 1992, p.12; traduction française faite à partir de l’akkadien.

Citation:




C'est l'assimilation de ce mythe par la culture sémitique qui donna lieu ensuite aux exploitations connues sous le nom de Lilith (notamment dans le Talmud de Babylone). Cette tablette n'attribue aucun caractère maléfique à cette ki-sikil lil-là. En effet, comme on a pu l'observer pour d'autres mythes, les sémites babyloniens et hébreux ont repris des éléments de la culture sumérienne pour leur faire subir une assimilation au cours de laquelle les noms ont subi des transformations et les personnages ont reçu des attributs nouveaux. C'est ainsi que ki-sikil lil-là devient Lilith (démon femelle) en hébreu, puis Lilitû ou Ardat Lili en babylonien. C'est au cours de cette appropriation que Lilith devient, dans le récit hébreu, la première femme avant Ève.





Source? Ce paragraphe est très discutable. A moins d'éléments archéologiques attestés, ce serait plus par le biais de l'akkadien et de l'ancien babylonien que les lilis furent connus des hébreux plutot que par Sumer directement. Si la tablette n'attribue rien de maléfique au sens propre du terme au sujet de ki-sikil lil-la, elle est pourtant associée dans un trio plutot néfaste (avec le Serpent et l'oiseau Imdugud) et participe à l'afflication de la déesse, qui doit faire appel à la fonction salvatrice de Gilgamesh pour s'en débarasser...

Citation:




C'est ainsi que ki-sikil lil-là devient Lilith (démon femelle) en hébreu, puis Lilitû ou Ardat Lili en babylonien.




Citation:




L'Ancien Testament fut rédigé entre -700 et 400, durant l'asservissement des Hébreux cananéens par les Babyloniens. C'est sous cette forme que le mythe de Lilith s'est transmis et développé pendant plus de 2 500 ans





Incohérence. A deux reprises on affirme l'influence de l'hébreu sur l'akkadien et le babylonien pour ensuite nous expliquer que c'est par Canaan et Babylone que le mythe est passé chez les hébreux... Il faut choisir, avec source à l'appui bien entendu.

Citation:




Considérée comme un démon dévorateur, elle est liée à une déesse mère. Démon dévorateur, déesse-serpent, déesse ailée (donc alliant les caractères chtonien et aérien), Lilith correspond pour Marija Gimbutas à la déesse mère dont on retrouve la trace depuis le paléolithique supérieur. On la retrouverait également dans la « déesse aux serpents » de la civilisation minoenne, mais également sous les traits d’Isis, la déesse ailée de l’Égypte ancienne. Elle aurait été reprise par la tradition juive aux temps de la captivité de Babylone. Aux temps bibliques, elle est une représentation symbolique du matriarcat préexistant au patriarcat.





Ce paragraphe est complètement abusif. Compte tenu de l'absence de source sérieuse, à supprimer intégralement car il nuit à la compréhension autant du mythe de Lilith qu'à celui plus complexe des déesses-mères.

Citation:




Ce n'est qu'au XIXe siècle après J.-C. que Grotenfeld et les assyriologues et sumérologues ont mis au jour les emprunts mythologiques des peuplades sémitiques à la culture sumérienne. Le cas le plus célèbre de ce phénomène est le mythe du Déluge, histoire dont on sait maintenant qu'elle date de 3500 ans av. J.-C., bien avant que n'apparaisse la tribu des Hébreux, dont la première trace remonte à -1 200 sur les stèles de Mérenptah. C'est dans cette même optique que S. N. Kramer met en évidence dans son livre que sept poèmes sumériens parlant de Gilgamesh ont servi de trame à l'Épopée de Gilgamesh écrite 1 000 ans plus tard par les Babyloniens.





A supprimer. Aucun intérêt pour l'article.

Citation:




Les représentations de ce personnage sont très variables, et parfois contradictoires, selon les récits et les cultures : Lilith est parfois aérienne, parfois chtonienne, voire aquatique et dévoratrice.





Sources?

Citation:




Dotée d’une sexualité illimitée et d’une fécondité prolifique (...) elle rassemble, dans la culture judéo-chrétienne (...)





Il y a-t-il seulement un exemple dans la culture judéo-chrétienne pour illustrer ce caractère?

(Publié sous le pseudonyme Lokitox,le 1er juin 2012,14h06)


*****   


C'était une publication sur le vif, mais du coup, je me suis attelé à proposer une définition plus sobre que je partage ici avec plaisir.

Citation:




Lilith (en hébreu : לילית) est le nom hébraïque et personnifié d'une créature démoniaque, "une sorte de démon-femelle", très populaire dans les anciennes  cultures du Moyen-Orient.

Elle était connue dans toute la Mésopotamie (Sumer, Accad, Ugarit, Babylone...) sous différents noms: lilitu, lilu, lili, 'ardat lili etc... Etymologiquement, il semble que ces noms tirent leur origine du sumérien lil, qui donnera notamment l'acadien lilu, synonyme de sharu ("vent") et zaqiqu ("souffle"). Lil, lilu signifient "souffle, ombre, esprit".

Ces divinités ou esprits représentaient généralement des vents orageux, mais s'appliquaient aussi à symboliser un caractère particulier du comportement sexuel chez la femme. Il semble établi que lilitu et ‘ardat lili symbolisent la femme sans mari, en quête permanente de satisfaction; parmi ses caractéristiques particulières, on notera que lilitu ne peut pas porter d'enfants; elle ne produit pas non plus de lait, mais du poison. Au fil du temps, par concomitance, il semble qu'il y ait eu assimilation entre Lilith et Lamashtu.

On considère souvent que la plus ancienne trace évoquant "Lilith" se trouve dans la douzième tablette d'une des versions de l'Epopée de Gilgamesh (env. -1700 av.J.-C.). Dans la partie intitulée Gilgameh, Enkidu et le séjour des Morts, un épisode met en scène la déesse Inanna - Ishtar, sauvant un petit arbuste (huluppu) qui s'était fait sauvagement attaqué par "le vent du Sud".
Inanna, la déesse, qui passait par là, le prit dans sa main et l'emporta en sa ville d'Uruk. [...] Des années passèrent et il finit par devenir grand. Mais lorsqu'Inanna voulu l'abattre, elle s'en trouva fort empêchée: le Serpent "qui ne connait pas de charme" avait fait son nid au pied de l'arbre, l'Oiseau "Imdugud" avait installé ses petits au sommet, et “ki-sikil lil-la” [nota] avait construit sa maison dans les branches. Ce que voyant, la jeune déesse, dont rien d'habitude n'altérait la gaieté, se mit à verser des larmes amères.”

Dans les cultures assyro-babyloniennes, lilu, lilitu et ‘ardat lili constituaient une sorte de trio démoniaque "nocturne"."Lilu et lilitu, sa femelle, sont l'incube et la succube, tandis que la "servante de Lilu", ‘ardat Lili, se choisit un fiancé parmi les hommes [qui sont] assez téméraires pour monter sur une terrasse un jour néfaste".

source:
    Edouard Dhormes, Religions d'Assyrie et de Babylonie, PUF, collection MANA
    Manfred Hutter, art. "Lilith", Dictionary of Deities and Demons in the Bible, 2nde édition revue et augmentée, Brill, 1999, p.520-521



N'hésitez pas à réagir et à me faire part de vos questions et de vos remarques Confused

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 8 Mai - 14:12 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MON GRIMOIRE Index du Forum -> Sciences Occulte -> Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com